Église Saint-Valentin

Située près d’une cascade au bruit mélodieux, la charmante église Saint-Valentin réclame une visite lors de votre passage à Sadali, village du centre de la Sardaigne. Le point.

Village des Eaux… Sadali n’a dérobé en rien ce surnom. Ses lacs, ses cascades montagneuses et ses forêts de chênes longeant la rivière Flumendosa ravissent les randonneurs de tous âges. Si vous passez vos vacances en Sardaigne au jour de la Saint-Valentin, il faut nécessairement faire un détour dans ce bourg rural de 900 habitants, perdu dans les collines rocheuses de l’Ogliastra. À part la randonnée, le pèlerinage dans une église d’origine byzantine permettra de partager des moments de recueillement et d’émotion. Il s’agit de l’église San Valentino, la seule de l’île qui soit dédicacée au saint patron des amoureux. Surprise agréable, une petite cascade chante tout près du lieu de culte. Reconnaissez qu’une chute d’eau en plein milieu urbain est un sujet de curiosité assez incroyable. À ne manquer sous aucun prétexte le temps d’un séjour d’agrément à Barbagia di Seulo.

L’histoire miraculeuse de la statue

Les habitants de Sadali ont un nom particulier pour saint Valentin : Su Santu Coiadori ou le saint qui a pris femme.  Le culte envers ce martyr romain du iiie siècle a une origine miraculeuse. Un jour, un pèlerin serait passé dans le village, tenant dans ses bras une statue du saint. Fatigué, il a fait halte près d’une cascade. Alors qu’il s’apprêtait à poursuivre son voyage, la statue s’immobilisa même s’il a mis toute son énergie pour la déplacer. Bientôt, une église a été érigée à l’endroit où s’est produit le miracle. Le simulacre a été, quant à lui, pieusement conservé dans le temple et porté en procession durant les festivités.

La ville a fixé trois fêtes patronales pour rendre hommage à saint Valentin : la date traditionnelle du 14 février, le 8 mai et le 6 octobre. La paroisse a donné son nom à la cascade qui écoule ses flots juste en face. Faisant un formidable saut de 7 mètres, cette cascade ajoute une touche de romantisme à l’église médiévale de style byzantin.

Promenade autour de l’église San Valentino

Depuis la nuit des temps, les Sardes avaient l’habitude de venir dans la paroisse San Valentino et d’implorer la bénédiction du saint pour rencontrer l’homme ou la femme de leur rêve. Les visiteurs apprécieront certainement de perpétuer cette tradition moyenâgeuse. Profitez de la journée dédiée à l’amour et à la romance pour faire le tour de cette église.

Le plan de l’édifice est à dominante byzantine, ce qui permet d’avancer une date de fondation aux alentours de l’an 850 ou 900. Les chapelles que vous voyez dans l’aile est et l’aile ouest ont été ajoutées vers 1600, à l’époque de la domination aragonaise. Elles témoignent de l’exubérance de l’art gothique. Admirez aussi le campanile qui culmine à une hauteur imposante. Sa construction date seulement de la seconde moitié du xxe siècle. En pénétrant à l’intérieur, vous trouverez un charmant autel en bois du xviie siècle.

L’attraction numéro un est cependant la chute d’eau près de l’église. Le bruit continu des flots, la falaise buissonnante et le ravin profond créent un cadre romantique. Le ravin Sa Ucca Manna est conçu comme un réseau d’irrigation souterrain, chargé d’acheminer l’eau en direction des terres cultivables. Laissez aux agronomes le soin d’étudier le système de bassin versant et de périmètre irrigué. Contentez-vous d’admirer cette chute d’eau située en pleine ville, qui déploie des paysages de crête, de rochers, de lac et de cultures arboricoles. La hauteur de la chute atteint 7 mètres. Pour reprendre les propos élogieux du Flavio Cocco, un chanoine qui officiait en Sardaigne, la cascade San Valentino est la seule dans toute l’Europe à s’écouler dans une ville, et près d’une église, de surcroît.

Quand s’y rendre ?

Si vous tenez compte du climat, la meilleure période pour visiter l’église de San Valentino est d’avril à mai ou de septembre à octobre. Partir en été n’est pas vraiment conseillé, car il peut faire terriblement chaud et la surpopulation touristique est un rabat-joie. Si vous privilégiez l’aspect culturel, il faut venir le 14 février, la fête de la Saint-Valentin, durant laquelle les villageois prient, dansent, chantent et partagent des repas traditionnels.

Comment y venir ?

Pour arriver à Sadali, les touristes étrangers doivent réserver un vol pour Cagliari. Un petit nombre de compagnies aériennes (AirFrance, Ryanair, easyJet…) propose des vols directs en provenance de Paris, mais les vols avec escale sont les plus nombreux et les moins chers.

Pour franchir les 100 km de route qui sépare l’aéroport international Elmas-Cagliari de Sadali, le choix est large entre le train, la voiture ou la ligne de bus ARST. Pour s’y rendre en voiture depuis Cagliari, il faut changer d’autoroute trois fois : la RN 131 qui relie Cagliari à Monastir ; la RN 128 qui connecte Monastir à Mandas ; la RN 198 qui mène tout droit jusqu’à Sadali. Il suffit de suivre scrupuleusement les panneaux pour s’orienter. La durée du trajet est d’environ deux heures moins quart.

L’église est très facile à repérer, étant donné qu’elle est le monument principal de la ville.

Dans les environs…

À part la cascade San Valentino, d’autres attractions sont à voir et à visiter :

- La cascade Su Stumpu de Su Turrunu ;

- La grotte is Janas, qui aurait servi de cachette à trois fées ;

- Les ruines nuragiques, dont le nuraghe Accodulazzo et des tombeaux de géants ;

- L’église Santa Maria ou l’église Sant’Elena L’Imperatrice.

Histoire
0 photos

Bonjour

Je suis Jean-Luc de "Sardaigne en Liberté". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
(+39) 328 89 40 305