Nuraghe d’Accodulazzo

Toisant fièrement le village de Sadali, le nuraghe d’Accodulazzo surprendra les amoureux de vieilles pierres en vacances en Sardaigne. Rideau sur l’attraction.

Les villes sardes conservent d’innombrables témoignages de l’ère nuragique, et Sadali ne fait pas exception. Ce petit bourg de montagne de 936 habitants séduit par sa tour de nuraghe en parfait état, la tour d’Accodulazzo. À la différence des autres antiques forteresses disséminées dans la région, qui sont à demi écroulées, le complexe nuragique d’Accodulazzo reste encore debout, dominant les jolies maisons de ferme et défiant les ravages du temps. Un exemple de tour forteresse avant la lettre. Un clin d’œil à l’ancien peuple qui colonisait la Sardaigne et à son inestimable patrimoine résidentiel et militaire. Un musée d’histoire à ciel ouvert. Les amateurs de culture et de civilisation ne seront pas déçus de visiter le nuraghe Accodulazzo durant leur voyage d’agrément en Sardaigne.

Histoire

Accodulazzo ou Accoudulassu – les deux graphies sont pareillement correctes – est un complexe nuragique de la Sardaigne. Les peuples qui ont bâti les nuraghes sont arrivés dans la région de Barbagia au début de l’âge du bronze (1600 ans av. J.-C.). Leurs habiletés architecturales s’expriment dans les tours à flanc de falaise qui peuvent être destinées à un usage militaire, pour fortifier un village ou guetter les attaques ennemies, ou à un usage civil, hangar ou salle d’entrepôt par exemple. Le nuraghe d’Accodulazzo est le plus important monument du genre en Sadali. Lors d’une campagne de fouille, les chercheurs ont mis à jour des morceaux d’obsidienne, des ustensiles en terre cuite et d’autres objets archaïques sur le site. Ces trouvailles prouvent que Sadali a été occupée depuis l’époque nuragique avant de devenir plus tard une possession romaine.

Visiter la forteresse nuragique d’Accodulazzo

Le nuraghe culmine à 700 mètres au-dessus du niveau de la mer. L’accès à ce dernier demande une randonnée aussi courte qu’agréable, puisque le sentier passe par des buttes calcaires spectaculaires.

L’ouvrage était conçu suivant un plan triangulaire. Un donjon central dominait les remparts, que renforcent trois tours de guet placées sur les trois côtés. Seule une partie de la tour est effondrée.

À deux pas du nuraghe, on distingue les ruines d’une zone d’habitation. Ce peuple primitif s’était construit pour logis des cabanes en pierre de forme circulaire. Les pierres sont brutes mais non taillées. La technique des mortiers était encore très probablement inconnue à l’époque. Les pierres sont juste accolées les unes aux autres sans aucun liant pour garantir le design et la solidité du bâtiment.

Le nuraghe d’Accodulazzo fait partie de la vaste zone archéologique de Sadali. Les visiteurs pourront découvrir une douzaine de ruines nuragiques, comprenant les tombes de géants, les grottes de fées et d’autres nuraghes.

Informations pratiques

·   Quand y aller ?

L’été est le meilleur moment pour voyager en Sardaigne et rendre hommage à cette célèbre ruine nuragique de Sadali. Le ciel rayonne d’un bleu intense, et les averses ne sont pas de la partie. Si vous craignez d’étouffer sous la foule de juilletistes et d’aoûtiens, fixez vos dates en mi-saison, savoir en mai, septembre ou octobre.

Des chaussures de marche sont indispensables pour monter au nuraghe.

·   Comment s’y rendre ?

Le village de Sadali est inscrit dans la région montagneuse de Barbagia di Seulo. Pour y aller, le plus simple est de réserver un vol pour Cagliari ou pour Olbia (Alghero est trop loin). Lorsque vous parvenez à l’aérodrome, il suffit de héler un taxi ou de prendre le bus ARST pour rejoindre le centre-ville.

·   Dans les environs…

Mis à part le nuraghe Accodulazzo, Sadali possède des sites naturels de grande qualité :

  • la cascade Su Stumpu de Su Turrunu ;
  • la petite cascade près de l’église Saint-Valentino ;
  • les peuplements de pins, de chênes verts et de génévriers qui sont une invite à la promenade et au cyclisme.
0 photos
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Jean-Luc de "Sardaigne en Liberté". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
(+39) 328 89 40 305