Le talon calcaire Perda Liana

S'élevant à plus de 1 250 m d'altitude, le talon calcaire Perda Liana, dans la sous-région d'Ogliastra, compte parmi les monuments naturels les plus importants de la Sardaigne.              

Les hôtes de passage en Sardaigne ont certainement eu l'occasion de remarquer ces formations rocheuses aux airs de talons qui caractérisent les montagnes de l'île. Tacco, ainsi les désigne-t-on communément, ou tonneri dans l'idiome local. Se détachant sur le firmament, le mont Perda Liana bat le record de tous les tacco de l'Ogliastra par son altitude. Une majestueuse tour de dolomite et de calcaire, burinée par l'eau, le vent, l'érosion et le temps. Un chef-d'œuvre naturel, que les promeneurs se contenteront de contempler de loin, depuis les hauts plateaux recouverts d'oliviers et d'arbousiers, mais que les alpinistes professionnels n'hésiteront pas à approcher ! Ne perdez plus une seconde… Le mont Perda Liana vous invite à une séduisante expédition, riche en adrénaline et en panoramas.

Histoire géologique de Perda Liana

Les spécialistes en géologie décrivent les tacco comme un pic rocheux issu de la décomposition progressive des massifs calcaires sous l'action des agents atmosphériques. À sa base, le pic imite l'aspect d'une colonne sectionnée qui soutient une tour de dolomite impressionnante. Les parois calcaires du talon sont comme laminées, encadrées de tous côtés par des crevasses verticales profondes.

Laissons aux scientifiques et aux géologues le soin de déterminer les périodes géologiques successives dont le talon a été témoin : jurassique, arénacée ou mésozoïque. Laissons aux ethnologues l'interprétation du nom de la montagne : « Perda » signifie probablement une pointe rocheuse, et « Liana » serait forgé sur Iliensi, du nom d'une colonie de la civilisation nuragique qui avait l'habitude de se regrouper au pied du talon ; mais les avis sont partagés. Pour les touristes, Perda Liana est une merveille naturelle pure et simple, l'une des formations montagneuses les plus spectaculaires de la Sardaigne.

Le Perda Liana en quelques chiffres

Le Perda Liana est :

  • le plus haut tacco de toute la région d'Ogliastra ;

  • il se dresse à 1 293 mètres au-dessus des flots ;

  • le talon s'est formé au cours d'une érosion calcaire de l'ère jurassique (150 - 160 millions d'années) ;

  • sa base en forme de tronc de cône est une formation schisteuse de l'ère paléozoïque (350 -- 600 millions d'années) ;

  • la partie sommitale du talon est haute de 50 mètres et ses parois rocheuses font une centaine de mètres de diamètre.  

Monter sur la tour de calcaire Perda Liana

Le monument est compris administrativement dans le territoire de Gairo. Vu de loin, il se présente comme une tour verticale olympienne.

Se découpant sur le promontoire rocheux de Monte Tonneri, la silhouette de Perda Liana est visible distinctement depuis les complexes nuragiques des environs. Peu importe où vous vous tenez, sur le nuraghe de Serbissi à Osini, sur le nuraghe d'Ardasai à Seui, ou sur les domus de Janas d'Ulassai, vous jouirez d'un joli coup d'œil sur ses parois ruiniformes qui tranchent sur le gris des falaises. Depuis les temps immémoriaux, le tacco était non seulement un symbole fort de l'île, mais il aidait également les hommes à se repérer et s'orienter dans les hauteurs.

L'approche de la montagne est réservée aux intrépides. La base du talon calcaire est d'un accès facile en suivant des sentiers correctement balisés, mais la montée du sommet est une autre affaire. Des kits d'alpinisme adaptés sont indispensables. Sans compter que la roche sur les parois de la tour est fragile, rendant risquée l'utilisation des crampons fixes.

Comment s'y rendre ?

Atteindre le mont Perda Liana est facile étant donné les liaisons routières qui connectent le village de Gairo aux autres villes d'Ogliastra.

En quittant Lanusei, suivez l'autoroute 389 qui conduit tout droit à Nuoro. Une fois que vous avez franchi la station d'Arzana et celle de Villagrande, bifurquez à gauche et prenez la direction du Lago Alto del Flumendosa. Vous traversez un pont et continuez droit sur la route asphaltée. Parvenu à un carrefour, vous prenez le virage à gauche. En roulant un peu plus loin, vous arriverez à un deuxième carrefour. Là, un panneau pointant vers la gauche indique le chemin pour Perda Li'Ana. Conformez-vous donc à cette indication, passez le pont et arrêtez-vous à l'endroit Pinningassu. La visibilité est très satisfaisante depuis ce poste d'observation.

Dans les environs…

En quittant Perda Liana, partez à la rencontre d'autres monuments naturels :

  • L'escalier de San Giorgio ;

  • Les gorges profondes de Goroppu ;

  • Punta La Marmora, le plus haut sommet de la Sardaigne.

Bonjour

Je suis Jean-Luc de "Sardaigne en Liberté". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
(+39) 328 89 40 305