Les grottes de Su Marmuri

Les grottes de Su Marmuri, perdues dans les collines montagneuses d'Ulassai en Sardaigne, comptent parmi les plus impressionnantes d'Europe. Tour d'horizon de ce bijou naturel.

Visiter l'île d'Ogliastra est un rêve pour les amateurs et les professionnels de spéléologie. Et pour cause, la région abrite une suite de grottes souterraines creusées par la mer ou les pluies depuis des milliers d'années. La grotte de Su Marmuri mérite une mention particulière. Imaginez des profonds canyons et des falaises vertigineuses à couper le souffle. Dans cet environnement calcaire s'étend l'immense cavité, dominant la vallée de Pardu sur plus de 800 mètres de long. Entre trekking, promenade dans les galeries de stalagmites et étude de la faune cavernicole, les grottes de marbre vous réservent une aventure inoubliable. Au retour, on profitera pour faire le tour des trésors artistiques d'Ulassai, le village d'enfance de la très célèbre Maria Lai.

Un peu d'histoire…

L'âge de la grotte est estimé à 150 millions d'années, à en croire les chercheurs qui ont entrepris les travaux de fouille au cours de la première moitié du XXe siècle. Une dense végétation de maquis déroba longtemps celle-ci au regard des curieux. Il fallut du courage, une curiosité extraordinaire, une passion de la découverte pour excaver ces affleurements rocheux qui séparent la grotte du massif Taco Di Ulassai. Les spéléologues ne seront pas déçus : une cavité se cachait en-dessous, dont l'aspect veiné et poli était si inhabituel qu'ils ont décidé de la nommer « grotte de Si Sumurri » ou  « grotte de marbre » en langue sarde.

La couleur des roches calcaires n'est pas la seule chose qui attira leur attention. Une troupe nombreuse de chauve-souris se réfugie à l'intérieur de la caverne, en particulier l'espèce Minioptera. On imagine sans peine les cris de frayeur des pionniers, qui changèrent bientôt en hourras de joie et de fierté. En effet, non seulement la splendide grotte de marbre s'étend sur une longueur record de 800 mètres, mais en plus, elle s'avère être le plus important site d'hibernation des chauves-souris dans toute l'Italie.

Aujourd'hui : une attraction touristique populaire de la Sardaigne

L'ouverture du site aux touristes date de la moitié de la décennie 1950. L'association Su Bullicciu est responsable de la gestion des grottes Si Sumurri, qui sont saluées comme un patrimoine naturel et minéralogique d'exception et se classent parmi les grottes les plus spectaculaires d'Italie et même d'Europe.

L'équipe a eu l'idée d'installer des jets d'eau, des éclairages et des sentiers de randonnée. Non contente de tenir un restaurant sur place, elle a lancé un programme de protection des mammifères volants en collaboration avec les autorités environnementales. Ceci dans un seul but : que les touristes y viennent et y reviennent.

Visiter les grottes de Su Marmuri

Un grand merci à la fraîcheur de la grotte après une balade en plein air sous les ardeurs du soleil méditerranéen ! Un escalier vous conduira à la porte d'entrée. L'accompagnement d'un guide est obligatoire pour la sécurité des visiteurs.

Une succession de galeries

La voûte de la caverne est très imposante. Des colonnes, des stalactites, des stalagmites grandioses sont suspendues sur vos têtes. Ces concrétions croissent de quelques centimètres tous les cents ans. Après avoir traversé la première galerie, vous tournez à gauche pour accéder à une nappe d'eau douce.

La salle Cactus

Vous vous engagez dans un virage qui mène droit à la salle Cactus, un environnement calcaire immaculé caractérisé par une colonne de 20 mètres de haut.

Le repaire des chauves-souris

Des spécimens de Minioptera volettent un peu partout. Au début du mois de novembre, les chauves-souris des quatre coins de la Sardaigne viennent migrer ici pour hiberner. La colonie se regroupe dans un compartiment spécifique de la grotte.

Observation de la faune cavernicole

La grotte sert d'abri à des bestioles timides, qui se plaisent très bien dans les milieux humides et obscurs. À part les chiroptères, vous pourrez y rencontrer le géotriton sarde, l'amphibien Speleomanthes imperialis oul'insecte Ovobathysciola gestroi, visible dans la partie la plus reculée de la caverne.

En sortant de la grotte, vous apprécierez de déjeuner au restaurant Su Bullicciu, une adresse de choix pour goûter aux spécialités sardes dans un environnement naturel privilégié.

Comment y aller ?

La grotte se trouve à quelques mètres d'Ulassai, au cœur de la région historique d'Ogliastra. En partant de la côte, cela prendra un peu plus d'un quart d'heures de voiture pour atteindre le village d'Ulassai.

Quand s'y rendre ?

Mieux vaut visiter la grotte de Si Summuri en plein été, à savoir entre mai et septembre. Les averses sont fréquentes au printemps et en automne. Les pentes peuvent être glissantes, ce qui rendrait l'expédition périlleuse. Et de toute façon, le responsable du site annule les visites en cas de mauvaises conditions climatiques.

À faire dans les environs

Le bourg d'Ulassai allie une côte déchiquetée à une nature vierge et généreuse. L'aventure spéléologique terminée, vous pourrez profiter de la plage, faire du trekking dans les montagnes et visiter le musée d'art d'Ulassai.

Bonjour

Je suis Jean-Luc de "Sardaigne en Liberté". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
(+39) 328 89 40 305